400px_Assisis_Basilica_supe

L'artiste en silence ,contemple cette fresque qui envahit désormais cet espace religieux.Cette sensation étrange d'avoir accompli ce pourquoi ,il était destiné.Et pourtant il se sent totalement vidé.Comme c'était exaltant lorsque la paroi de cette basilique,ne lui offrait que de douces promesses , l'acceptation de recevoir toute sa fougue et son talent.

446px_Giotto_di_Bondone_068

Que fut intense ce premier dialogue entre la virginité du mur et l'intention de l'oeuvre progetée.Et pendant que les chevaliers partaient en croisade ,en Terre Sainte,et que le peuple s'agitait à soigner ses plaies,lui rassemblait comme une petite fourmi,les ingrédients de cette fresque en devenir.
543px_Giotto___Legend_of_St
Les pigments s'étalaient en symphonie d'ocres.Il broyait ces poudres avec des gestes de dentelière,il préparait les huiles comme un amoureux rêve des préliminaires,il maniait les enduits comme on croise l'épée,et finalement quand tout fut prêt,il mit tout son être au service de l'oeuvre.

442px_Giotto___Legend_of_St

 

Une fusion totale entre lui et le mur maintenant conquis.Une passion exclusive qui le posséderait jusqu'à la touche ultime.Finalement sa vie ressemblait étrangement au franciscain qui l'aidait en sa tâche.Les anges ,les apôtres ,les citadelles et les paysages du fond,tout ce monde n'avait que d'autre soucis que d'honorer le personnage central ,qui invitait de sa Vérité enflammée à Le Suivre.

Giotto___Legend_of_St_Franc

 

 

 

Tout ce vide qui résonne maintenant,Il n'est plus.Il est lui-même la fresque désormais. Il s'est consumé.Les chevaliers sont revenus anéantis de leur croisade,la messe va pouvoir être célébrée.

Le peuple enfin va pouvoir communier.Mais l'artiste s'est retiré ,cela ne lui appartient plus.Devant lui,il y a maintenant une femme qui lui sourit....

 

 

Texte de Luce Brera © 2007

 

 

800px_Basilica_di_San_Franc

Illustrations / Fresques de GIOTTO / Basilique St-François d ' ASSISE